Allé on se lance !!

Je pense que l’erreur que commettent la majorité des personnes qui veulent se lancer dans l’entreprenariat est de croire qu’une idée géniale est indispensable et suffit à devenir millionaire. C’est une erreur parce qu’on est rarement, exceptionnellement, le premier à avoir une idée, et dans l’immense majorité des cas, notre idée n’est qu’une dérivation d’une autre idée déjà exploitée. Le différentiel avec la concurrence est généralement trop faible pour être un marqueur significatif de réussite. Et quand bien même notre idée serait suffisamment disruptive, je me souviens avoir lu quelque part qu’aucune idée n’est suffisamment géniale pour ne pas risquer d’échouer à cause d’une mauvaise exécution.

Nous avons là les deux pilliers sur lesquels reposent l’entreprenariat, l’idée et l’exécution.

Concernant l’idée, les entrepreneurs en devenir pensent souvent que l’idée est le point de départ du processus de création. Si c’est un passage obligé, ce n’est pas forcément la première étape. La volonté d’entreprendre est le point de départ. Toute démarche de création d’entreprise débute par la volonté d’entreprendre. L’absence d’idée ne doit pas réprimer ce désir.

Quant à l’exécution, elle est absolument centrale dans la réussite. Je n’ai pas encore une expérience suffisante en tant qu’entrepreneur pour le confirmer, mais cette certitude me vient des échecs passés. Ce n’est pas la première fois que je tente de créer ma boîte, et je n’ai encore jamais atteint le succès. S’il y a un point commun à tous mes échecs, il s’agit clairement de la mauvaise mise en oeuvre que j’y ai mis. Je n’ai compris que récemment qu’il ne suffit pas de réunir les conditions initiales mais qu’il faut entretenir en permanence l’énergie et la volonté de réussir.

Lorsque les gens ont le choix, ils choisissent généralement la passivité plutôt que l’action. Ils se trouvent toutes sortes de prétextes. Ils n’ont pas assez d’argent, ils n’ont pas d’idée, ils n’ont pas les qualités d’un chef d’entreprise, ils ne veulent pas sacrifier leur vie de famille, ils sont contre le capitalisme. En vérité, j’affirme que tous ces prétextes viennent cacher la raison réelle de leur passivité : la peur de l’échec. S’ils étaient assurés de la réussite, tous ces prétextes s’effaceraient face à l’enthousiasme. Mais voilà, entreprendre, c’est risquer d’échouer.

Ce qui est vrai pour les personnes qui se refusent de se lancer est vrai aussi pour les entrepreneurs qui hésitent dans leurs choix. Et c’est tout particulièrement vrai lorsqu’on entreprend seul. On est alors seul face à ses doutes. Je crois qu’une condition indispensable à la réussite est de dompter sa peur de l’échec et acquérir ainsi la capacité à prendre des décisions de manière objective et non subjective. Il ne faut pas évacuer le risque mais l’apréhender objectivement.

Publicités

0 Responses to “Allé on se lance !!”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s





%d blogueurs aiment cette page :