Le Web sémantique est une utopie

Les gourous du Web prévoient souvent que la prochaine évolution du Web sera l’étape sémantique.

Le Web Sémantique repose sur le langage RDF pour transformer la toile en une gigantesque base de données lui permettant de répondre avec précision à des requêtes complexes.

Mais le Web Sémantique possède un inconvénient majeur : il est déclaratif. Cela signifie que le travail d’intégration revient au développeur Web. Chaque page Web devra être modifiée pour être intégrée au cloud sémantique. Le travail est énorme comparé au gain obtenu. Sans compter que le marché du travail est loin de satisfaire aux compétences requises. Pour ces raisons, le Web Sémantique est une douce utopie qui ne sortira jamais des cerveaux de ses concepteurs.

Une autre raison pour laquelle le Web Sémantique ne verra pas le jour est que le domaine de la recherche est certes une question centrale, mais qui ne justifie pas d’évolution dans l’architecture du Web. L’amélioration de la pertinence des résultats se fera par une amélioration des capacités de calcul plutôt que par un changement d’architecture. Par exemple, le moteur de recherche Google est dors et déjà capable d’identifer les définitions de mots. Cette fonction est accessible en apposant l’opérateur define devant la définition recherchée :

define: mot_recherché

Le résultat obtenu compile ce que les serveurs de Google ont extrait de l’étude des pages visitées. Ce résultat montre que l’amélioration de la pertinence des résultats peut être obtenue par l’amélioration du service sans changement de l’architecture. Le calcul sémantique a encore de nombreux progrès à faire avant de satisfaire des requêtes complexes. Mais c’est bien dans l’amélioration du service et non de l’architecture que les progrès à réaliser sont les plus prometteurs.

Si le Web doit évoluer, il le sera en terme de service. Cela ne veut pas dire qu’il a atteint le summum d’un point de vue technique, mais son architecture est actuellement satisfaisante pour répondre aux besoins actuels et à venir. Il est en conséquent difficile de prévoir l’évolution future de son architecture, mais je suis prêt à parier qu’elle ne surviendra pas avant des dizaines d’années*.

* le changement de protocole d’adressage ne modifiera pas l’architecture du Web qui est une application d’Internet

Publicités

1 Response to “Le Web sémantique est une utopie”



  1. 1 Interview de Tim Berners Lee Rétrolien sur juin 7, 2008 à 10:36

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s





%d blogueurs aiment cette page :