Le combat des titans

Avec l’offre d’achat de Microsoft sur Yahoo! c’est un combat brutal et sans merci qui s’annonce entre les deux géants de l’informatique que sont Microsoft et Google. J’ai pourtant eu l’occasion d’écrire sur ce blog que les rapports de force sont déjà bien établis entre les différents acteurs de la recherche en ligne, mais le contexte est dorénavant tout autre. La réaction affolée de Google sur leur blog officiel montre bien qu’ils ne prennent pas cet évènement à la légère. Et ils ont raison.

Certes, Google s’accapare 70 % des revenus publicitaires en ligne à l’échelle mondiale, pour autant, la fusion de Microsoft avec Yahoo! créerait le numéro un en terme d’audience, c’est-à-dire en nombre de pages vues. Le mariage du colosse avec la belle a donc de quoi inquiéter Google. La puissance de frappe de Microsoft conjuguée aux charmes des services signés Yahoo! serait bien capable de rebattre les cartes. Concrétisation de cette synergie, je ne serais pas surpris de voir Microsoft se lancer dans une grande campagne de marketing dès la fusion avec Yahoo! consommée, cela après avoir tout de même mis de l’ordre dans son portefeuille de marques.

Google a raison de s’inquiéter, mais en fin de compte, le combat qui s’annonce est plutôt décevant. La firme de Mountain View est le seul challenger de Microsoft digne de ce nom. En déplaçant le combat sur le front de la publicité en ligne, ce dernier essayes de faire blocus autour de Google en lui coupant les vivres. L’idée de Microsoft est de réagir avant que l’offre de service de Google n’atteigne suffisament de maturité pour pouvoir contrer son offre logicielle. En lui coupant le souffle, Microsoft pourrait obliger Google à se concentrer sur ses services rémunérateurs, laissant de côté sa politique d’innovation tous azimut qui fait son succès.

Jusqu’à présent, cette politique d’innovation ne s’est pas révélée vraiment payante. Il n’est sorti de ses laboratoires aucun service comparable aux liens sponsorisés en terme de revenus. Google est toujours à la recherche du modèle qui lui permettra de monnayer ses inventions. Le modèle publicitaire, bien qu’en croissance régulière, à ses limites, tandis que son offre Google Apps ne semblent pas avoir rencontré son public. Il manque à Google d’acquérir une stature dans le domaine professionel pour prendre pied dans les services aux entreprises.

Publicités

0 Responses to “Le combat des titans”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s





%d blogueurs aiment cette page :