Le prix nobel de la paix en faveur de la lutte contre le réchauffement climatique

Le rapport entre paix et réchauffement climatique n’est pas forcément évident. Pourtant, il s’agit bien d’un prix nobel de la paix dont ont été discernés Al Gore et le GIEC.

Les changements climatiques sont responsables de mouvements de population, ce qui entraîne des tensions ethniques propres à déclencher des guerres. La raréfaction de l’eau douce due à l’extension des zones arides pourrait à l’avenir devenir une cause de conflits au même titre qu’aujourd’hui les convoitises autour du pétrole sont responsables de la guerre dans le Darfour. Le prix nobel de la paix 2007 se veut donc une reconnaissance du rôle joué par le GIEC pour faire reconnaître la réalité scientifique du réchauffement climatique, et de l’influence dont a su jouer Al Gore pour éveiller la classe politique à ces problèmes.

Ce qui est important, c’est que la perception des problèmes environnementaux à changée. L’environnement n’est plus une cause perdue drappée de romantisme militant, il est devenu une préoccupation actuelle.

Publicités

0 Responses to “Le prix nobel de la paix en faveur de la lutte contre le réchauffement climatique”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s





%d blogueurs aiment cette page :